Accès à mon espace privé
Le partenariat avec les chirurgiens dentistes

 

Qu’il s’agisse de prothèses ou d'autres traitements, tels des actes de parodontologie ou d'implantologie, le chirurgien-dentiste fixe librement ses honoraires.

Ces actes sont peu remboursés par l’Assurance maladie obligatoire, voire pas du tout. Les assurés doivent faire face à des restes à charge importants, souvent insuffisamment expliqués.

Dans le cadre de son partenariat avec les chirurgiens-dentistes, Sévéane leur permet, avant le début de la réalisation de leur plan de traitement, de disposer d’une information claire sur les honoraires pratiqués. Ils peuvent ainsi les évaluer par rapport à leurs besoins médicaux.

Quel dispositif ?
Les chirurgiens-dentistes qui souhaitent devenir partenaires Sévéane, acceptent :

- d’appliquer les tarifs auxquels la Sécurité sociale les contraint, en particulier sur les soins dentaires (traitements de caries par exemple ou détartrages). Ainsi, leurs remboursements complémentaires garantissent aux assurés une prise en charge totale pour la presque totalité des soins pratiqués.

- de déclarer leurs honoraires pour les actes où les prix sont libres (les prothèses notamment) et de les respecter. Cette obligation, assortie de la fourniture systématique d’un devis aux patients, permet à ceux-ci de s’engager en toute connaissance de cause dans des traitements financièrement lourds.

- de promouvoir la prévention bucco-dentaire.

L’assuré conserve, bien entendu, la liberté de consulter le chirurgien-dentiste de son choix, qu’il soit ou non partenaire.
Quels chirurgiens dentistes ?
Tous les chirurgiens-dentistes peuvent demander à devenir partenaires. Après étude de leur demande, dans le strict respect des dispositions du Code de déontologie de la profession et des recommandations du Conseil national de l’Ordre, les chirurgiens-dentistes sont informés par écrit de la position de Sévéane.